Les différentes plantes anti-pollution

Bonjour à tous!

Continuons aujourd’hui sur les plantes dépolluantes à mettre dans son intérieur afin d’assainir l’air de notre maison.

– L’azalée est la meilleure exterminatrice de l’ammoniac que l’on retrouve dans les dégraissants et dans certains produits de nettoyage des sols. Elle est idéale pour la cuisine.

– Le chrysanthème est le meilleur absorbant de trichloréthylène, substance utilisée dans les peintures et les solvants. À mettre dans les pièces fraîchement repeintes.

– Le ficus est le meilleur neutralisant du formaldéhyde appelé couramment formol qui se trouve généralement et malheureusement partout dans une maison. On le retrouve dans les mousses d’isolation, la colle à moquette mais aussi dans les papiers d’emballages, les essuie-tout, les vêtements nettoyés à sec, etc. Placez des ficus dans différents points de la maison pour en retirer les meilleurs effets.

– Le philodendron est le meilleur absorbant de pentachlorophémol dit PCP que l’on trouve dans les produits de traitement du bois. Le philodendron a un deuxième avantage si on le place dans une pièce sèche car, grâce à ces grandes feuilles, il dégage beaucoup de vapeur d’eau, humidifiant ainsi l’air de la pièce.

– Le chlorophytum est la meilleure des plantes en matière de dépollution intérieure. Le chlorophytum supprime le monoxyde de carbone et le formaldéhyde rendant ainsi l’air des maisons plus respirable mais aussi moins allergène. On peut le placer dans n’importe quelle pièce de la maison, au gré de ses fantaisies et le combiner avec les autres plantes intérieures.

– Le cactus est idéal pour supprimer les effets nocifs des ondes électromagnétiques des écrans de télévisions ou d’ordinateurs. Il est donc conseillé de placer un cactus à coté de son écran de télé ou d’ordinateur. Mais on peut aussi placer un cactus dans les chambres car contrairement aux autres plantes, il produit de l’oxygène la nuit et rejette du gaz carbonique durant la journée.

– Le lierre s’avère la meilleure plante pour éliminer le benzène qui est un solvant fréquemment présent dans les peintures, encres, matières plastiques ou détergents. On peut placer un lierre dans la cuisine et dans le couloir.

Ces plantes sont les meilleures dans leurs domaines mais elles ne sont pas les seules à avoir un effet dépolluant sur notre atmosphère. Le dieffenbachia, le spatiphyllum, l’aglycone, le faux-papyrus, le dracæna, le clivia en sont aussi des exemples.

En règle générale, plus une plante consomme d’eau, plus elle génère d’humidité et plus elle est à même d’éliminer des polluants. Mais il faut faire attention à la moisissure et pour l’éviter on peut mettre 2 à 4 cm d’épaisseurs de petits cailloux ou de gravier d’aquarium au dessus de la terre. Cela permet à l’eau de passer au travers et évite ainsi l’apparition de moisissure sur le pot. Il faut aussi faire attention à ne pas créer des zones d’humidité sous le pot, en évitant de laisser de l’eau dans la soucoupe, en particulier lorsque la plante repose sur un tapis ou sur de la moquette.

À noter aussi, contrairement aux idées préconçues, qu’il n’y a aucun inconvénient à avoir des plantes dans une chambre, car celles-ci produisent de l’oxygène en quantité beaucoup plus important que le gaz carbonique rejeté. De plus, une plante rejettera toujours moins de gaz carbonique que votre conjoint(e) ou que votre animal de compagnie qui dort dans la même pièce que vous. De toute façon, ne jetez pas vos plantes, car elles embellissent votre intérieur. Il suffit d’ajouter une ou plusieurs plantes antipollution afin d’avoir l’effet assainissant désiré.

Vous pouvez maintenant choisir quelle plante conviendra le mieux à votre intérieur!