Suite des bons conseils – 3

20 février 2012


Bonjour à tous!

Voici la dernière partie de notre dossier sur la jardinage d’hiver!

7. Parasites, maladies: comment traiter son verger

Toutes les opérations préventives semblent fastidieuses, mais vous serez beaucoup plus tranquille ensuite. Ainsi, en détruisant les insectes et maladies ‘dans l’oeuf’, vous réduirez fortement les utilisations ultérieures de votre pulvérisateur.
En février, vous pouvez faire un traitement à base de bouillie bordelaise sur vos pêchers sensibles à la maladie de la Cloque.
Si vous n’êtes pas un adepte des traitements, même biologiques, ne cultivez que des variétés résistantes aux maladies. Les sélectionneurs en proposent chaque année de nouvelles.
Mais l’arbre fruitier ne craignant ni insectes, ni champignons pathogènes n’existe pas encore… bien que l’Actinidia (groseillier de Chine) s’approche de cette perfection.
Une fois ces gestes terminés au verger, n’oubliez pas de jeter un oeil au local fruitier où est stockée votre récolte précédente. Eliminez les fruits pourris avant qu’ils ne propagent les spores sur les fruits sains voisins et aérez souvent le local.

8. Entretenir les plantes d’intérieur

L’hiver, prenez soin de vos plantes d’intérieur: pensez bien à les rapprocher des fenêtres pour qu’elles bénéficient au maximum de la lumière du jour, et leur assurer ainsi une photosynthèse optimale.
L’arrosage doit se limiter à une fois par semaine, voire deux en fonction des espèces. Attention car l’excès d’eau peut favoriser le pourrissement de la plante.
Il est en revanche nécessaire de conserver un certain taux d’humidité, notamment pour les plantes tropicales.
Évitez de mettre le chauffage à une température trop élevée: 18 °C est la température conseillée pour les plantes d’intérieur (un peu plus pour les plantes grasses et cactus).

Ça y est vous êtes désormais incollable sur le jardinage hivernal!



Vos commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.


Laisser un commentaire